15.11.10

J'ai lu: "Le Programme Anti-Rides" du Dr Perricone

La semaine dernière, j'ai enfin été m'inscrire à la médiathèque. Cela faisait plusieurs mois que je n'avais pas plongé le nez dans un roman et cela me manquait...
Il faut savoir que mon péché mignon, en matière de lecture, ce sont les romans qui se déroulent pendant l'époque victorienne, où de jolies Londoniennes ont à faire face aux carcans sociaux et moraux de l'époque, pour vivre leur vie comme elles l'entendent.
Tiens d'ailleurs, j'en ai trouvé un génial, que je viens de commencer à lire, c'est La Fille du Tailleur, de Janice Graham. Il s'annonce captivant !

Mais bon, vous me connaissez, il m'est impossible, dans un lieu rempli de livres, de ne pas fouiner pour trouver des livres sur la nutrition !!!

Le livre du Dr Perricone était sur ma liste Amazon depuis le début de l'année. Alors franchement, quand je l'ai vu dans le rayon de la médiathèque, j'étais vraiment contente !!! J'en ai même béni la médiathèque de partager les mêmes centres d'intérêt que moi.


J'avais donc ajouté ce titre à ma liste Amazon, après l'avoir vu cité à plusieurs reprises sur des blogs beauté américains.

Pour être franche, je n'en attendais pas grand-chose. J'imaginais le Dr Perricone comme étant l'un de ces dermatologues de stars, qui publie lui aussi un livre bateau, dans lequel il nous dirait de manger beaucoup de fruits et légumes, et de faire du sport pour paraître jeune.
Bref, je ne m'attendais pas à y apprendre grand-chose d'utile, que je ne savais déjà pour l'avoir lu dans d'autres ouvrages de dermonutrition.

Grosse erreur !!! J'ai totalement a-do-ré ce livre ! Au point que lorsque je l'aurai rendu à la médiathèque (snif...), je me précipiterai chez Amazon ou autre, pour me l'acheter, et le garder sous le coude !!!


Il a une bonne tête de médecin américain, hein, le Docteur Perricone ?
Mâchoire carrée et volontaire, belle implantation de cheveux, teint autobronzé... Que la tête de saumon, dans son assiette, ne vous fasse pas peur: le saumon, c'est tout simplement l'aliment fétiche du Dr Perricone, qu'il dit manger tous les jours au petit déjeuner! Mais j'y reviendrai plus tard !

1. La théorie Perricone
Après un bref passage fortement bien expliqué sur l'anatomie même de la peau, et illustré par des schémas bienvenus, les premiers chapitres du livre s'attèlent à nous expliquer le rôle des radicaux libres dans le vieillissement de notre corps, et de la peau ici en particulier.

a. Les radicaux libres
Les radicaux libres sont produits en permanence par le simple fait même de respirer, de digérer, de s'exposer au soleil.
Ces radicaux libres sont des molécules chimiques instables, il faut comprendre par là qu'elles ont perdu un électron, et donc, pour retrouver leur stabilité, elles n'hésitent pas à "voler" les électrons des molécules saines, les dénaturant de ce fait à leur tour.
Les cellules lésées sont définitivement meurtries et cela entraîne peu à peu, par l'accumulation de ces cellules attaquées par les radicaux libres, un vieillissement prématuré.

Dans ce domaine, la fumée de cigarette, le soleil à haute dose, l'ingestion d'aliments cuits au barbecue, la pollution sont malheureusement les plus grands pourvoyeurs de radicaux libres. Je sais bien, tout comme vous, j'aurais envie de dire que malheureusement, comme d'habitude, ce sont en majorité les choses qui font le plus de bien immédiatement, qui sont les plus nocives...

b. L'inflammation
Le Dr Perricone s'attache ensuite à parler des causes inflammoires et de leurs résultats physiologiques.
Personnellement, c'est un sujet qui me passionne: tout simplement parce que l'on commence à découvrir peu à peu, que l'inflammation, sous diverses formes, est responsable d'énormément de troubles et de maladies (maladies auto-immunes, certains cancers, dépression, arthrose...)
Ici, elle devient responsable du vieillissement de la peau: la ride est en effet la conséquence de micro-lésions auxquelles les cellules répondent en produisant de micro-cicatrices.
Une accumulation de micro-cicatrices entraîne un relâchement cutané et des rides qui se creusent, de plus en plus.

c. Les mesures antioxydantes
C'est alors que le Dr Perricone nous rassure: heureusement, il existe des moyens pour contrer ce phénomène irréversible.

Tout d'abord, il y a les cosméceutiques: ces soins cosmétiques à la limite de la pharmacopée, plus fortement dosés en actifs, et le plus souvent prescrits par des dermatologues, comme lui.

On voit aisément où il veut en venir, mais comment lui en vouloir de prêcher pour sa paroisse? En même temps, avouons qu'il n'a pas tort: bien sûr qu'une crème fortement dosée en principes actifs sera plus efficace sur l'épiderme qu'une simple crème banale, bourrée de silicones et faussement assouplissante.

Ensuite, il y a le régime alimentaire, et surtout la supplémentation en compléments alimentaires.Et les compléments alimentaires, comment dire, c'est mon dada (sans rire?!^^).

Le Dr Perricone insiste en particulier sur l'ester de vitamine C, une version liposoluble de cette vitamine antioxydante (celle que l'on prend habituellement est hydrosoluble, et s'élimine donc très vite). La version liposoluble s'adresse particulièrement à l'enveloppe externe de nos cellules, celle-là même qui est attaquée par les radicaux libres voleurs d'électrons.
En effet, selon le Dr Perricone, l'intérieur de nos cellules, un milieu aqueux, réagit aux vitamines hydrosolubles, or ce n'est pas l'intérieur qui souffre d'abord du vieillissement prématuré.
L'ester de vitamine C s'applique également par voie cutanée, et bien sûr le Dr Perricone nous propose l'un des soins cosmétiques qu'il a élaboré dans ce but.

Puis c'est au tour de l'acide alpha-lipoïque d'être passé en revue.
L'acide alpha-lipoïque est considéré comme un antioxydant universel, c'est-à-dire qu'il est à la fois hydrosoluble et liposoluble, et peut alors contre-attaquer de front plusieurs types de radicaux libres. De plus, il prolonge la durée de vie des vitamines C et E.
Le Dr Perricone en fait donc l'un de ses fers de lance en matière de complémentation alimentaire. Mais l'acide alpha-lipoïque fait également partie d'une grande partie de ses soins, pour sa capacité à lisser et unifier le teint.

Vient ensuite le DAME ( DMAE en anglais, pour diméthylaminoéthanol. La version originale est tout de même plus logique!^^). Le DAME est un antioxydant qui stabilise la membrane cellulaire, et l'aide à lutter contre les radicaux libres. Associé à un cocktail d'autres antioxydants et de nutriments adéquats, et appliqué par voie cutané, il lisserait et retendrait instantanément la peau.
Le Dr Perricone recommande également d'en prendre par voie interne, mais je n'ai pas trouvé plus d'explications dans son livre.

Pour ce qui est de la complémentation alimentaire pure et dure, Perricone en donne un très bon résumé dans les pages qui suivent, et les passe toutes en revue.
Vitamines A, B, C, et E, dont le tocotriénol, la "nouvelle vitamine E" comme il la nomme (regardez la composition de vos produits de beauté, par exemple, et vous verrez souvent apparaître le terme "tocophérol", l'ancienne version de la vitamine E, selon lui. La nouvelle étant plus efficace!). Minéraux essentiels (calcium, magnésium, chrome, sélénium, zinc), acétyle L-carnitine, acide alpha-lipoïque, coenzyme Q10, glutamine, oméga 3 et 6, et pycnogénol.

Alors oui, ça fait pas mal de termes barbares pour les non-initiés, mais je vous jure que tout y est bien expliqué, et qu'il y a même des recommandations en matière de prises et de dosage.

S'ensuit des conseils alimentaires, qui rejoignent pas mal tout bon régime anti-inflammatoire (pas de sucres rapides, ni de mauvais gras, beaucoup de légumes et de fruits frais, de poisson - d'où le saumon sur la photo!).

Enfin, le Dr Perricone s'appuie sur des cas de consultations anti-âge menées dans son cabinet, qu'il nous commente.

2. Mon sentiment sur ce livre

J'ai refermé ce livre avec le sentiment d'en avoir appris beaucoup sur la complémentation anti-âge. Le Dr Perricone sait comment être persuasif, à l'aide de belles démonstrations verbales (dommage qu'il n'y ait pas d'avant-après en photos dans ce livre, par exemple)

Je me suis donc dit: "Pourquoi ne pas essayer ce programme anti-âge pendant 1 mois, pour voir si effectivement cela fonctionne?"

Côté régime alimentaire, il me suffit de revoir légèrement mon alimentation quotidienne, en y ajoutant un peu plus de poissons gras (saumon, maquereau...) et de fruits de mer, et en forçant la dose sur les crudités et les légumes.

Je me suis alors renseignée sur les compléments alimentaires. La plupart d'entre eux sont disponibles sur des sites de renom.
Obstacle de taille: le prix bien sûr.... 
Je remplissais un panier fictif dans une parapharmacie en ligne, et me retrouvais avec un panier excédant les 200€. Pour info, j'ai choisi les compléments Solgar, ce sont les compléments les plus variés, proposant le plus de références, que l'on trouve actuellement sur le marché.
Sur son site Internet, le Dr Perricone propose plusieurs cures de compléments alimentaires (pour la peau, la santé, les kilos en trop...). Celle qui reprend en globalité ses recommandations est vendue 140$.
Cela reste cher pour une cure de 30 jours...

Et puis je jetais un oeil à ces fameux cosméceutiques, développés et vendus sous la marque Perricone MD, celle-là même qu'on ne trouve plus en vente chez Sephora France (trop chère, pas assez de succès?).


Là encore, les prix étaient exhorbitants, enfin pas donnés, je veux dire...

Puisque le Dr Perricone recommande l'ester de vitamine C en application topique, je regardais le prix des cosmétiques en question: 95$ le sérum, 65$ la crème...
Les plus chers étant ceux contenant du DAME: accrochez-vous, des sérums à plus de 100$, des crèmes à 280$, et même un soin à 495$ !!!
Je ne me suis pas trompée dans les chiffres, je vous l'assure...

Bon, autant dire que niveau financier, ce programme anti-rides, mis à part le régime alimentaire proposé (et qui est bon à tout âge, et dans toute condition !!!), n'est malheureusement pas à la portée des petites bourses.
Je comprends mieux alors que les clients habituels du Dr Perricone, ceux dont il parle dans son livre, comme ce présentateur de télévision locale, puissent se permettre de suivre ses conseils.

Pour ma part, je retiens essentiellement de ce livre les conseils en matière de supplémentation alimentaire, vraiment bien expliqués. Quant aux principes actifs des cosméceutiques, j'y ferai plus attention lors de mes prochains achats de soins.


3. Pour aller plus loin

Si tout comme moi, ce sujet vous intéresse, voici les autres liens que je vous conseille de lire:

Tout d'abord, j'ai eu la très bonne surprise de constater qu'Elodie, de Pure Beauté, avait déjà parlé de ce livre, en avril 2009. Je vous encourage à aller lire ses articles, car ils sont très complets !
Le programme anti-rides du Dr Perricone: les cosmétiques
Le programme anti-rides du Dr Perricone: l'hygiène de vie

Vous pouvez également vous rendre sur le blog du Dr Perricone (attention, c'est en anglais!^^) et sur son site officiel.

Enfin, à lire également, un article intéressant sur les mythes entretenus par le Dr Perricone. Cela peut s'avérer utile pour se faire une idée, après lecture du livre, de ce qu'a réellement apporté Perricone à la cosméceutique anti-âge (attention, c'est en anglais aussi!).


Bon début de semaine à vous !!! =D


Le livre du Dr Perricone, "Mon Programme Anti-Rides" est disponible en librairies, et sur le site Internet Amazon, au prix de 15,20€.

13.11.10

Yuza Sorbet Nuit, d'Erborian: le pyjama vitaminé de votre peau !

Tiens, tiens, un soin hydratant que j'ai utilisé cet été, et qui me rappelle les nuits de juillet et août lorsque j'en dévisse le couvercle argenté et que l'odeur du yuzu me chatouille délicieusement les narines...


Erborian, c'est peut-être LA nouvelle marque de 2010, surtout connue dans le petit monde de la beauté pour avoir apporté aux Françaises la BB Cream sur un plateau d'argent.

1. Ma découverte de la marque:

En mai dernier, l'organisation de Beauty & The City, et donc ma venue sur Paris avaient coincidé avec merveille avec un Atelier de la Peau, dirigé par Katalin Berenyi elle-même, cofondatrice française de la marque, au Bon Marché.

J'ai littéralement bu ses paroles pendant les 90 minutes qu'ont duré cet atelier, tellement j'étais passionnée par son parcours professionnel et ce qu'elle nous apprenait, tant sur la cosmétique coréenne et leur obsession de la peau parfaite, que sur le soin apporté à la création des produits Erborian.

S'appuyant sur les secrets de beauté des jolies Coréennes à la peau si blanche, Erborian a décidé de nous présenter à nous, les petites Françaises, les vertus de ces ingrédients si prisés par la médecine traditionnelle coréenne (puisque comme vous avez pu le lire ailleurs, depuis le début de l'année, Erborian est une contraction d'"Herbes d'Orient" et ses soins cosmétiques s'inspirent de la médecine millénaire coréenne ).

Ginseng et yuzu sont les pierres d'angle de leur gammes de soins: Yuza Sorbet s'adresse aux peaux jeunes et citadines et Ginseng Infusion, aux peaux matures ou sèches, qui demandent d'être nourries pour resplendir.

Je découvrais tout particulièrement ce jour-là le yuzu, un hybride de citron asiatique dont je n'avais jamais entendu parler jusque là.


On nous fit d'abord déguster un thé au yuzu, le Yuza Sorbet Beau Thé, commercialisé par Erborian, et j'appris par mes recherches plus tard, que cela n'était autre que le traditionnel yuja cha (littéralement "thé au yuzu", mmh mmh.. ) coréen.
Erborian, pas bête, a juste perfectionné la présentation, en proposant des monodoses pratiques, afin de se positionner également sur le marché de la cosmétofood, jusque là très prisé des asiatiques.


Il s'agit d'une marmelade de yuzu au sucre et au miel, que les Coréens diluent dans de l'eau très chaude, et qui donne une boisson absolument délicieuse, sucrée et désaltérante, très riche en antioxydants et souveraine contre les affections hivernales. Le yuzu contient en effet 5 fois plus de vitamine C que le citron traditionnel.



Ma curiosité était piquée !!!
Seul hic, ce yuja cha est vendu en bocal de verre, et à moins de risquer la casse d'une commande venant de Corée, on peut s'en procurer chez Tang Frères, uniquement à Paris... Ou peut-être dans quelques épiceries asiatiques très bien approvisionnées de province. Si vous en connaissez, faites-moi signe, je cherche toujours !

Je vous le disais donc un peu plus haut, le yuzu est très riche en vitamine C, la reine des vitamines antioxydantes. Erborian en a donc fait la star de sa gamme Yuza Sorbet, pour aider les peaux jeunes (de 20 à 35 ans) à lutter contre la pollution des villes, la fatigue d'une vie stressante, et les premières rides.

2. Mon expérience avec la crème Yuza Sorbet Nuit:

Pour ma part, j'ai pu tester la crème de nuit, la Yuza Sorbet Nuit.

Dans ce soin, le yuzu est associé à des protéines pures de soja et de riz, pour permettre à la peau fatiguée de se restaurer pendant la nuit, et de relancer la régénération cellulaire.
Elle est annoncée comme un soin hydratant intense.

Le petit pot de crème noir, d'une contenance de 50 ml, est présenté à l'achat dans un superbe emballage cartonné, solide, qui reprend l'idée des boîtes à thé chères à la Corée.
Je l'ai trouvée tellement jolie (et solide, je me répète!^^ ) que j'ai gardé cette petite boîte en carton pour y ranger de petites bricoles, comme des pinces à cheveux.

A l'intérieur, une crème lisse, onctueuse et légèrement ambrée et surtout un parfum délicieux: à la fois frais, fleuri mais on retrouve cette notion d'agrume, par la présence du yuzu comme ingrédient star de ce soin.

Lors de l'application, j'ai été impressionnée par sa texture vraiment fine, qui pénètre très rapidement l'épiderme, à la manière d'un sérum.
C'est justement la force des produits coréens: ce pays est en effet pour le moment le seul au monde capable de créer des nano-émulsions stables.
En effet, plus l'émulsion est fine, mieux elle pénètre les cellules de la peau. Les "grosses" molécules restent en surface, alors que les toutes petites molécules se fondent à la peau. Bête comme chou, hein?
Mais hyper-technique, en fait !!!

Ma peau sensible a très bien toléré Yuza Sorbet Nuit, mon teint était lisse et sans imperfections causées par ce soin.

Cependant pour moi, pour ma petite peau assoiffée à moi, même avec un sérum hydratant en dessous, ça n'était pas suffisant. Ma peau très déshydratée était légèrement inconfortable au petit matin.

A mes yeux, c'est donc un soin absolument parfait pour les peaux normales, qui souhaitent une hydratation nocturne, et un coup de pouce apporté à la régénération cellulaire.

Peaux sèches et déshydratées, passez votre chemin ou tentez peut-être Ginseng Infusion Nuit, tiens !!! =D

Il me reste à vous parler de la BB Cream, enfin de ce que MOI, j'en pense, parce que sinon, toute la blogosphère beauté en a déjà parlé !!!

Bon weekend à vous !!! ♥


PS: Ah au fait, à cet Atelier de la Peau Parfaite, j'avais croisé So, du blog (dé)maquillages, pour la première fois !!! Oui, parce que dans la vraie vie, c'est elle qui assure le lien entre Erborian et les ateliers blog ! Exceptionnellement ce soir-là, je l'apercevais !

La Yuza Sorbet Nuit est donc disponible en pot de 50 ml, sur le site internet Erborian, et chez Sephora, et sur leur site Internet, au prix de 48€.


Merci à P. pour ce test !!!

7.11.10

Forcapil, le cheveu force tranquille !

Dans le monde rêvé des accros à la beauté, on pourrait rebaptiser l'automne en "la saison où les cheveux tombent"...
On s'y repèrerait aussi bien!

Dès la fin septembre, mes cheveux à moi ont donné le signal du changement de saison, en commençant à tomber à peu trop à mon goût...

Ni une, ni deux, j'ai contre-attaqué en entamant une cure de Forcapil !!!


Forcapil, c'est LE complément alimentaire des laboratoires Arkopharma (et non, je n'ai pas d'actions chez eux, je suis absolument convaincue de l'efficacité de leurs produits, contrairement à l'autre star de la complémentation, a.k.a. Oenobiol...).

La promesse est double: anti-chute, parfait pour les changements de saison, ET volumateur !!!

Tout ça grâce à un savant mélange de vitamines B, d'acides aminés, de zinc et de vitamine D. Bref, un menu de rêve pour nos cheveux, et accessoirement nos ongles !!!
Ils trouveront dans ces gélules de quoi se nourrir, se fortifier lors de la pousse, conserver une hydratation optimale et lutter contre l'excès de sébum qui, souvent, peut être responsable d'une chute importante en étouffant le cheveu à la racine.

Bénéfice supplémentaire de la complémentation en zinc: la peau en profite aussi, et les petites impuretés sont régulées.
Je n'ai donc pas eu à déplorer de petits boutons dûs à cette cure de Forcapil, bien au contraire !!!

Alors une cure d'1 mois, c'est un peu juste pour voir de réels bienfaits sur mes cheveux.
Cependant, à voir la force et la vigueur avec lesquelles ont poussé mes ongles, je ne peux que croire volontiers qu'il en a été de même pour mes cheveux adorés !

En 6 semaines, pas un seul ongle cassé à signaler, et pourtant, je peux vous dire qu'ils ont poussé à une folle allure (et que je les ai mis à rude épreuve, en décapant notamment ma coiffeuse...)
Autre signe de bonne santé, mes ongles habituellement striés étaient comme lissés et "hydratés". Alors j'imagine votre tête à la lecture de ces mots: des ongles "hydratés"... Je peux vous dire qu'on ressent vraiment la différence entre un ongle sec, qui se casse pour un rien (donc les miens, habituellement), et un ongle vigoureux, en pleine santé. Et c'est appréciable !!! =D

Niveau cheveux, l'indicateur personnel de chute de cheveux qu'est l'évacuation de ma douche, a également vu la différence: d'un volume de cheveux tombés plus important à la fin septembre, fin octobre, c'était redevenu normal.
Niveau volume, mes cheveux très fins ont connu là aussi un petit mieux.

Je pense qu'avec cette cure, on peut s'attendre à une meilleure hydration des phanères (cheveux et ongles), une résistance accrue, mais ne rêvons pas: nos cheveux fins et plats d'Occidentales ne trouveront pas comme par magie le volume d'une crinière de lionne...
Donc voilà, moi je suis encore une fois convaincue. C'est la deuxième fois que je teste un complément alimentaire de ce genre (la levure de bière m'étant désormais interdite, à cause de mon intolérance au gluten), et je pense avoir trouvé le parfait complément pour mes cheveux lors des changements de saison (automne et printemps).

Prochaine cure de Forcapil au printemps, idéalement à poursuivre sur 3 mois !!! (et cette fois, j'achèterais la boîte de 180 gélules! ;-) )

Bon dimanche à vous !

Moi j'hésite encore entre regarder des épisodes de Gossip Girl, bien au chaud, ou dégainer mes crayons et dessiner, inspirée que je suis par les artistes surréalistes, dont Ray Caesar, et leurs oeuvres dont je me suis régalée hier sur le net....


Forcapil est disponible en pilulier de 60 ou 180 gélules, au prix respectif de 12,90€ et 25,90€, en pharmacies.


Un grand merci à C. pour cette cure !

6.11.10

Dermalogica: Daily Resurfacer, un doux exfoliant de choc !

Chose promise, chose due, aujourd'hui c'est le Daily Resurfacer de Dermalogica qui passe en revue !!!

Je vous avais déjà brièvement parlé de cet exfoliant absolument génial lorsque je vous avais raconté par le détail, cet après-midi fantastique que j'avais passée au showroom parisien de Dermalogica, en compagnie de Marion, Athena et Jenn.
Je l'utilise depuis maintenant plus de 8 semaines, cela me parait plutôt pas mal pour vous donner de plus amples détails...


Sous ses airs de cosmétique destinée aux hommes, cette petite boîte métallique renferme 35 monodoses de Daily Resurfacer.

Chacune d'elle bien scellée dans son petit sachet, et c'est drôlement pratique, autant pour le côté hygiénique, que pour le côté pratique (plus facile à emporter partout, lors d'un weekend ou d'une semaine de vacances...)


Dans chaque petit sachet gris, vous trouverez donc un petit gantelet en intissé, très doux, imbibé de lotion exfoliante.


Ce mini-gant se porte, de façon indéfinie selon les saisons, de cette façon, sur le bout de votre index, comme ci-dessus. Après tout, en matière de soins cosmétiques, nos mains sont notre meilleur outil.
Et se passe le visage, une fois nettoyé et séché, pendant 1 bonne minute, histoire de n'oublier aucun centimètre².

Il y a suffisamment de lotion pour que non seulement votre visage, mais aussi comme je le fais, oreilles et cou, profitent des bienfaits adoucissants et éclaircissants du Daily Resurfacer.

Une fois l'exfoliant appliqué, on ne rince pas, donc pas d'irritations dues à l'eau. On brumise simplement (avec un soin Dermalogica, ou comme je le fais actuellement, l'Eau Cellulaire d'Esthederm) et on passe à la suite des soins, sérum, et crème...

 

Et voilà le résultat: je sais, ça n'est pas la photo la plus glamour de tous les temps, et je suis assez impudique pour vous laisser voir mes cellules mortes...

Tout cela pour vous dire que même après un double nettoyage à l'huile démaquillante et nettoyant visage, cet exfoliant chimique fonctionne du tonnerre et élimine vraiment tous ces déchets en trop, en laissant la peau propre, lisse et surtout, qui ne tiraille pas.
Oui, parce qu'en bonne propriétaire d'une peau sensibilisée, j'étais plutôt méfiante à l'idée d'utiliser un exfoliant chimique sur mon visage.
J'imaginais déjà les réactions outrées et rougeoyantes de ma peau.

Que nenni. Bon j'avoue bien sûr ne pas surfrotter les endroits sensibles, tels que mes pommettes, où je me contente d'un léger passage. Et j'insiste sur les endroits un peu plus rugueux, commes les ailes du nez, le menton, ou la jonction des sourcils, un endroit stratégique de la desquamation chez moi...

Aucune rougeur, aucun tiraillement à signaler, et c'est un miracle. Aucune irritation.

Composition:
Le Daily Resurfacer est un exfoliant chimique à base d'enzymes et d'AHA, qui lissent et adoucissent la peau, et éliminent les signes de vieillissement prématuré. Aucun grain pour la traumatiser, vraiment, tout est dans la douceur et la haute tolérabilité.
Les extraits de riz, que l'on retrouve également dans l'autre produit star de la marque, le Daily Microfoliant, sont là pour éclaircir le teint, et le Citrus Unshiu, un mandarinier asiatique, aide à résorber les petites taches de pigmentation.
Des extraits de thé vert et de rooibos, enfin, garantissent un effet antioxydant et aident à préserver l'hydratation optimale de la peau.

Conseils d'utilisation:
Les peaux sèches et fines l'aimeront à l'année, et les peaux sensibles, comme la mienne, l'adoreront en hiver, quand le temps froid nous fait réclamer des soins archi-confortables.

On peut l'utiliser 1 à 2 fois la semaine, voire même, lors des changements de saison, au retour des vacances d'été par exemple, ou lorsque le printemps arrive et que l'on veut éliminer ce teint gris que l'on a supporté tout l'hiver, en cure éclat d'un mois, à raison d'une monodose quotidienne, histoire de se refaire une peau toute neuve !!!

Financièrement...:
Passons au plus fâcheux, et je sais que quelques unes d'entre vous vont râler: le prix de ce petit miracle...
Qui dit exfoliant chimique, dit malheureusement que ça n'est pas donné... Et le Daily Resurfacer n'échappe pas à la règle: il vous faudra débourser 90€ pour vous l'offrir.
Je sais, même (et surtout) moi, ça n'est pas un achat que je pourrais me permettre en toute impunité, à moins d'établir un sacré budget beauté, et de sacrifier sur autre chose...
Mais l'efficacité a un prix, et tout compte fait, à regarder les autres marques cosmétiques spécialisées sur Beauté Test, on est dans un ordre de prix assez normal: Dior, Sothys, Chanel, Clinique, toutes proposent des exfoliants chimiques à des prix élevés.

Tout dépend de l'usage que l'on en fera, cure éclat, ou soin hebdomadaire...
Après tout, à raison d'1 ou 2 utilisations par semaine, cela nous garantit tout de même 20 à 30 semaines de soin.
Quant à prolonger les bénéfices d'un soin éclat en institut, il me parait plutôt normal d'y mettre le prix pour obtenir un résultat optimal.


Finalement...:
Pour ma part, si actuellement, pour des raisons tristement financières, ça n'est pas un soin que je pourrais à nouveau m'offrir cet hiver, je profite donc avec grand plaisir de la boîte que m'a aimablement donné Marion.

Néanmoins, je compte bien me racheter cet exfoliant pour l'hiver prochain, j'aurai alors eu le temps d'épargner sur mon budget beauté comme il se doit.

Le confort d'un exfoliant chimique est trop grand, trop appréciable, après des années d'utilisation de gommages mécaniques, même estampillés "pour peaux sensibles", pour que j'y revienne. Et je pense que toutes les joues en feu me comprendront!

En matière d'exfoliation, tout du moins, Dermalogica a volé mon coeur: l'été, je succomberai à la sensation de propreté que m'apporte le Daily Microfoliant (qui se rince à l'eau), et l'hiver, je confierai ma peau à la douceur du Daily Resurfacer !!!

Et vous, convaincues ou pas?

Bon weekend les amis, et restez au chaud!


PS: je voudrais souhaiter la bienvenue à Amélie, Lélia (hiiii copine!) et Peggy qui me font le grand plaisir de s'être inscrites sur la Minaudière !!! Merci les filles !!! ♥

Le Daily Resurfacer est disponible en boîte de 35 monodoses, dans tous les instituts agréés Dermalogica et sur le site Internet de la marque, au prix moyen de 90,40€.

Mille mercis à Marion pour ce soin d'exception, et pour sa grande gentillesse !