30.1.11

Moïra et les 40 vernis

Je ne sais pas pourquoi, mais tous les mois de janvier, j'ai des pulsions incontrôlables: il FAUT que j'achète des vernis à ongles.
C'est plus fort que moi.

Mon dernier craquage vernis datait de janvier 2010, eh bien ce mois-ci, ça n'a pas loupé: j'ai refait une mini-commande chez Head2Toe (acheté Jazz, Over the Top, Chinchilly chez Essie, et Below Deck de ChinaGlaze... Et il y a 15 jours, je me suis permis le Black Pearl de Chanel )
Forcément mini, parce que je n'y ai pas trouvé tous ceux que je voulais.
Je récidiverai donc en février, sur un autre site, et croyez-moi, je sais déjà très bien sur quelles couleurs je vais craquer !

Hier, mon petit paquet tant attendu est donc arrivé, et c'est avec un plaisir non dissimulé que je me suis amusée à classer mes bouteilles par couleur...
Je ne vous raconte pas la tête de mon chéri, lorsqu'il m'a entendu glousser de satisfaction comme une dinde, une fois ce rangement fait...
Un truc purement féminin, je vous dis...


Bon, je joue petit, hein: en incluant les bases et top-coats, je dois avoir une quarantaine de vernis... Mais j'ai remarqué que je rachetais souvent le même genre de couleur... Et en ce moment, je suis dans une passe "vernis verts" et "vernis gris", avec toujours un gros faible pour les vernis taupe...


Mes blanc et irisé:

(Tous deux, Fraülein 3°8)

Mes rose pastel:

(OPI Makes Men Blush, Sephora 04, OPI Catch the Garter, Essie Luscious Lips)

Mes dusty nude (ou nude un peu "sale", une de mes variantes préférées ):

( Essie Jazz, Misa Hight Waist Hue, OPI Tickle my France-y)

Les corail, une de mes grandes passes, l'année dernière:

(Sephora n°25, Mavala 61 Samoa, Essie California Coral, OPI I'm his Coral Friend,

Du rose au rouge bien foncé :

( China Glaze Afterglow, Sephora n°44, Sephora n°06, OPI All Lacquered Up, Sephora L12 Figue)

Mes gris, divers, à paillettes, à reflets, jusqu'au petit dernier, noir:

( OPI Midnight in Moscow, OPI My Private Jet, Chanel 513 Black Pearl, Essie Over The Top,
 OPI Suzi Skis in the Pyrenees, Sephora n°12)

Des vernis irisés, et un bleu canard:

( Bourjois Violet/Or, Fraülein 3°8 16, Bourjois Cap Vert)

Voilà 2 vernis Bourjois qui ont bien 10-12 ans d'âge. Le tout premier est vraiment spécial, c'est une base violette translucide, irisée d'or: le résultat n'est pas vraiment opaque, et c'est très discret.

Mes verts, qui seront donc bientôt rejoints par d'autres bouteilles:


Et enfin, mes chéris d'entre les chéris, tous mes petits greige et taupe :

( Eyeko Posh, ChinaGlaze Cords, OPI Over The Taupe, ChinaGlaze Below Deck,
OPI You Don't Know Jacques, Bourjois Gris Cashmere )

Je vous aurais bien présenté Chinchilly, d'Essie, que j'avais donc commandé ce mois-ci chez Head2Toe. Malheureusement, il est arrivé totalement brisé dans son emballage. Une mésaventure qui peut arriver parfois.
Je m'en vais donc mailer H2T pour demander le remboursement, et je le commanderai à nouveau en février.


Cela fait des mois interminables que je n'ai pas porté de vernis...
Oui je l'avoue, je n'ai pas porté de vernis depuis le mois de juin...
Cela coïncide avec le début de la hernie discale de mon Tony, et tous ces trucs que j'avais à gérer... Pas l'envie de patienter pendant que le vernis sèche, etc...

MAIS, comme je viens de recevoir le top coat Fast Forward ChinaGlaze que j'ai également commandé, je vais à nouveau me faire plaisir !!!
Je lis beaucoup de reviews sur le top coat OPI, je vais donc tester celui de CG, on verra bien !!!

Vivement mon prochain craquage en février !


Bon dimanche !!!


Merci merci à Jenn et Poupoune de m'avoir offert quelques uns des vernis ! ♥

26.1.11

J'ai lu: "La Nutrithérapie de A à Z "

Peu avant Noël, je m'étais donc rendue dans ma médiathèque chérie, où j'avais emprunté entre autres la biographie de Jean Paul Gaultier.

Mais c'est tout d'abord ce livre que j'ai lu en premier: "La nutrithérapie de A à Z", écrit par le docteur Patrick Chavaux, médecin généraliste et président de la Société Française de Nutrithérapie.


Forcément, moi qui ai les compléments alimentaires et la nutrition en religion, je ne pouvais qu'être intéressée par ce petit guide.
Je l'avais déjà repéré sur Amazon, à vrai dire, et j'ai donc eu l'occasion de le lire en entier !

Bon la nutrithérapie, c'est quoi exactement ?

C'est une spécialisation médicale récente qui s'appuie sur le fait que de nombreux problèmes de santé pourraient être résolus en adoptant une alimentation optimale, et si nécessaire des compléments alimentaires, afin d'apporter au corps tous les nutriments vitaux à son bon fonctionnement.
Une des figures de proue en France de cette pratique est le Docteur Jean Paul Curtay, l'auteur du livre "Okinawa, un programme global pour mieux vivre", dont je vous parlais déjà en octobre 2009.
Pour résumer, la nutrithérapie, c'est la médecine des compléments alimentaires.
En suivant ses indications, on pourrait donc éliminer de nos vies des désagréments tels que le stress ou les allergies, les problèmes de surpoids, et considérablement améliorer les affections auto-immunes comme la spasmophilie, la fibromyalgie ou la polyarthrite rhumatoïde.

Finalement, en vous écrivant ça, je me rends compte qu'il est plus que logique que moi, je m'y intéresse !

"La nutrithérapie de A à Z" est un petit guide de 150 pages à peu près, édité par Marabout.
J'aime bien ces éditions, on sait toujours que l'on va y trouver un contenu clair et intéressant (exemple, "l'Alimentation antioxydante" du Dr Rafal, que ma copine Athena a d'ailleurs acheté récemment ! ).

Le Docteur Chavaux se propose de nous expliquer, par ordre alphabétique, tout ce qu'il en est des différents nutriments (vitamines, oligo-éléments, minéraux), de certains aliments et de leurs bénéfices pour la santé, ainsi que les maladies les plus courantes et comment se supplémenter dans ce cas.

Il y a donc des conseils aussi bien d'ordre nutritionnel, homéopathique que comportemental.

Pour ma part, j'y ai trouvé de très bons conseils à mettre en place en cas de grippe, d'insomnie (dont je souffre trop régulièrement...), mais aussi à l'approche des règles ou pour la santé de la peau et des cheveux.
J'ai été agréablement surprise de constater que le Dr Chavaux recommande les laboratoires Léro et les produits Synergia, que j'avais conseillé il y a plus d'un an à mon amie Sérafine (ma douce, si tu me lis ! ♥ ).
Donc je me dis que ça va, je ne suis pas trop à la ramasse !

Alors à mon avis:
Un petit guide pratique, à petit prix (7,90€ ) à posséder si le sujet vous intéresse !
Si vous débutez dans le domaine et n'avez pas vraiment encore de connaissances en nutrithérapie, associez-le avec un livre plus généraliste, qui puisse vous expliquer la démarche globale de cette approche de la nutrition et de la santé.

Comme à mon habitude, voilà encore un livre que je vais acheter dès que je trouverai une occasion à petit prix (oui, j'ai tellement de livres à acheter -vous vous rappelez de mon panier qui contient 200 références, chez Amazon ? Ben voilà... ), tellement il m'a intéressé. Même si, entre nous, 7,90€ c'est déjà un très bon petit prix !

Qu'en dites-vous ? J'imagine que si, comme moi, vous êtes folles de compléments alimentaires, cela pourrait vous intéresser !

J'ai encore pas mal de compte-rendus de lecture à vous faire: j'ai terminé la lecture du livre que j'avais reçu à Noël, concernant la micronutrition, lu une biographie d'Yves Saint-Laurent, lu un autre livre sur une approche détox globale, et en ce moment, je suis plongée dans une énorme biographie de Christian Dior, bonhomme étonnant dont je ne soupçonnais pas que la vie puisse m'intéresser à ce point !


A très vite, et prenez soin de vous !


PS: merci pour tous vos compliments sur mon nouveau design de blog, j'avoue que ça me correspond un peu plus, actuellement !

"La nutrithérapie de A à Z", par le Docteur Patrick Chavaux, 146 pages, aux éditions Marabout, est disponible au prix de 7,90€ dans les librairies et librairies en ligne.

21.1.11

I love you to the bones

Un billet plutôt spécial, aujourd'hui, un billet passion, un billet coup de coeur !

Il y a un truc que vous avez peut-être lu dans ma présentation, sur ce blog, c'est que je suis folle d'anatomie. La vraie, celle avec des os, des nerfs, des cellules, pas l'anatomie de Grey's Anatomy (ça, c'est une autre histoire, et je me suis arrêtée à la saison 4 en fait... ).

J'ai toujours été passionnée par ça. C'est un de mes sujets artistiques préférés, aussi bien personnellement qu'à admirer chez d'autres dessinateurs et peintres.

Quoi de plus normal donc, que je finisse par succomber aux vanités, ces bijoux représentant des têtes de mort, et autres squelettes.
Oui, je précise bien que j'ai "fini" par aimer ce genre de motifs. Plus jeune, vers mes 17 ans quoi, bien que j'étais déjà dans une période romantico-dark, je privilégiais l'icônographie des anges déchus. Enfin quand je parle de "romantique", n'imaginez surtout pas que j'étais une gothique en dentelles noires et bustier. Pas du tout. Non, romantique au sens étymologique (allez chez l'ami Wikipédia !) et tragique du terme.
En fait, je ne me suis jamais habillée en total look noir. Je n'ai jamais affiché ce côté sombre de ma personnalité via mes vêtements, peut-être jusqu'à maintenant.

Bon, fin de cette digression. Quoique je pourrais en parler longtemps...

Vous savez, si vous me lisez, si vous avez lu la page (auto)Biographie, que tenir ce blog m'a aidé et m'aide toujours à définir qui je suis, et à m'accepter. Parce que j'ai longtemps cru que pour être heureuse, il me fallait me conformer à un idéal, une norme, une idée que je me faisais de la féminité.
(Alors est-ce parce que je suis une grosse lectrice de presse féminine, la question est posée... )

Donc petit à petit, ces derniers mois, je me suis dépouillée de ces croyances.

Qui a dit qu'à l'approche de la trentaine, le look d'une femme se devait d'être "sérieux", rangé ? Qui a dit qu'une femme qui se lance dans la vie active, qui lance sa propre activité devait afficher un look de ministre de l'intérieur pour être prise au sérieux ?

Après un tour du côté rétro cet été, je n'en garderai que le trait de liner et la bouche vermillon. Je me sens trop alternative et éclectique pour afficher quotidiennement un look identique à ceux d'Ulrika, de The Freelancer's Fashion Blog ou Esme and the Lane Way.

Non, ce sont des prises de conscience successives qui m'ont amenée à me dire que zut !, j'avais le droit d'apprécier ces trucs bizarres, qu'on appelle des vanités, et que non, ça ne faisait pas de moi une ado attardée.

C'est parti pour un tour d'horizon de mes derniers coups de coeur et inspirations modesques !

***
Je commence avec Corpus Christi.



Cette marque de bijoux hype est plutôt connue pour ses vanités.
Ce fameux pendentif, en particulier, avait engendré une polémique, il y a 3 ans, lorsque le catalogue La Redoute avait oublié de préciser dans ses pages que Corpus Christi était la marque, et non le nom de ce pendentif, en particulier.
Vous imaginez la levée de boucliers du côté des conservateurs !
Buzz voulu ou pas, en tout cas, moi c'est comme ça que je l'ai connue.


Le pendentif squelette (articulé en plus ! ) est sur ma wishlist ! Si quelqu'un veut me faire un cadeau pour mon anniversaire, j'ai dans l'idée que ce genre de présent pourrait me plaire !

***

J'ai ensuite découvert Patricia Nicolas, une créatrice de bijoux espagnole, qui vit et travaille à Londres.


Alors Patricia, elle a de sacrées inspirations ! Très anatomiques !

Notre amie Poupoune connait bien, puisqu'elle s'est offert l'un de ses colliers, son petit poney, comme elle l'appelle. D'ailleurs, dans son billet le présentant, vous pourrez lire mon commentaire hystérique...


***

Il n'y a pas que les bijoux de ce style que j'aime. J'ai même gravement flashé sur une paire de Docs, qui fût à un moment donné en vente sur le site US.


Franchement j'adore !

***

Mais pour être honnête, l'un de mes derniers coups de coeur a été la re-découverte de la griffe DSquared².
Cela a été assez violent d'ailleurs, puisque le coup de foudre a été immédiat, et la frustration tout aussi grande en constatant que ça n'était pas demain la veille que je pourrais en porter...


DSquared², je connaissais de nom, et quelques photos de défilés.
On va dire que financièrement, je ne suis vraiment pas dans la tranche habituelle de leurs clientes. Très loin de là. Je n'avais donc aucune raison de m'aventurer sur leur e-shop.
Sauf que la miss Dita Make Up a craqué dernièrement pour une paire de chaussures griffée DSquared², et vu le style de ladite paire, ça m'a intéressée...



Le coup de foudre !
Enfin une marque aussi déjantée que moi.


Beaucoup de choses me plaisent chez eux: jeans à surimpressions et broderies, bijoux décadents...


C'est simple, j'aimerais acheter tout ce que je vous montre... Mais bon à 400$ et des brouettes le jeans, 150$ le t-shirt... Je me contente d'en être amoureuse !
Coup de coeur pour le bracelet ci-dessous, même si ça n'est pas franchement ma couleur préférée (je suis très "argenterie" moi...)



***

Bon et puis, puisqu'on est dans le franchement inabordable, autant zieuter du côté du regretté Alexander Mac Queen.
Voilà encore un couturier, qu'avec mes 30 ans habituels de retard sur tout, j'ai raté.

Bon, il reste toujours son e-shop, aussi inabordable qu'un voyage sur la Lune pour moi...
Je ne suis pas particulièrement fan de ses bijoux, que je trouve un peu grossiers, comparé aux vanités qu'avait créé Victoire de Castellane, pour la collection "Kings and Queens", chez Dior Joaillerie.


Par contre, et cela m'est revenu en mémoire, c'est à lui que l'on doit ces fameuses minaudières rock et décadentes, et autant vous dire, que là, je suis FAN !!! ♥


Après tout voilà peut-être THE minaudière qu'il me faut, puisque j'ai pris comme résolution d'en acheter une en 2011 ! Dentelles, têtes de mort baroques et coup de poing américain, le mélange est détonnant et délirant, je l'aime à la folie !!! ♥
Ouais, sauf qu'à 2300$ la petite minaudière... Ben malheureusement, je passe mon tour...

N'empêche, je vous assure, je me visualise à fond avec tous ces trucs... Ah et je vous rassure aussi, non parce que mon chéri m'a quand même mis en garde, au cas où:
NON, si je possédais (si seulemeeeeeent !) tous ces bijoux et fringues (et chaussures, je n'oublie pas cette hallucinante paire de Dr Martens... ), NON, je ne porterais pas tout ensemble ...
Ce genre de pièces fortes, ça se porte par touches, mon petit chéri, mixé avec d'autres pièces plus sobres. Donc pas de souci, je ne m'habillerai pas "en tête de mort de la tête aux pieds", pour le citer.

***

Voilà, voilà, en ce vendredi, vous avez donc eu droit à un safari-photos du côté sombre et déjanté de Moïra !

Bon moi ce soir, je me poste devant mon PC, en priant que je puisse regarder vite, très vite , le documentaire de Farida Khelfa, sur son ami Jean Paul Gaultier, diffusé ce soir à 20h35 sur France 5 !!!

Bisous ! ♥


PS: je dédie mon titre-clin d'oeil à mes 2 copines Julia de Bazar de Fille et Athena, de Sakura Cosmétiques, en l'honneur de notre Daniel chéri .... ♥

20.1.11

Osmoclean et ma peau reprend vie !

Je vous parlais de la révélation Osmoclean dans mon Top Ten de décembre.
Oui franchement, je peux amplement lui décerner l'Oscar du nettoyant le plus surprenant que j'ai pu tester, dans ma vie de beautysta !


Cette crème désincrustante, j'en avais déjà entendu parler, enfin plutôt j'avais lu ses louanges sur le blog de Vivi-La-Chipie à l'automne dernier.
Déjà, ça ne pouvait que me rendre curieuse, à la lecture des éloges qui lui étaient adressées.

Et puis grâce à Caroline, j'ai pu la tester en vrai de vrai !

Amies lectrices de la blogo beauté, vous en avez sûrement entendu parler depuis, lu des articles à son propos.

Eh bien je rajoute ma pierre à l'édifice de gloire que les blogueuses ont construit à cette crème: elle est BLUFFANTE !

C'est donc une crème désincrustante, que l'on applique sur une peau démaquillée et sèche. C'est important que la peau soit sèche.
Ensuite, on masse cette crème uniformément sur la peau, jusqu'à ce qu'elle s'épaississe.
C'est assez rapide, en 2 ou 3 minutes, la crème prend la consistance d'une sorte de chantilly épaisse.
Pour ma part, je masse jusqu'à ce que mes doigts ne puissent presque plus bouger, et j'insiste en particulier sur la zone T et le front.
Mes pommettes, que je sais sensibles et réactives, je n'y touche pas trop.

Une fois que la crème est devenue épaisse et presque compacte, je rince tout immédiatement ! Vite, vite !

C'est à ce moment que les impuretés sont en suspension dans la crème, extirpées par le massage, et il ne faudrait pas que la peau réabsorbe ce vilain mélange.

Une fois rincée, ma peau est lumineuse, propre et douce !

Oui, franchement, Osmoclean, c'est hallucinant:

1. La première fois que je l'ai utilisée, j'ai été totalement surprise de constater que les points noirs de mon petit nez, même s'ils ne sont pas trop marqués, mais quand même un peu oxydés, étaient vides ! Oui, vides !
Comme si j'avais posé un patch anti-points noirs, quoi !
Tout ça, avec une simple crème !

2. On le sait, vous le savez, je le sais: ma peau est sensible et réactive ! Elle adore rougir pour un rien... Un gommage à grains, même fin ( je pense notamment au gommage à grains surfins de La Roche Posay que j'avais utilisé l'année dernière ), un peu trop appuyé (ça peut arriver qand on est pressée par le temps et qu'on pense "plus fort = plus efficace" ... ), et paf ! Elle flambe !
Avec la Crème Douce Désincrustante Osmoclean, rien de tout ça.

3. Enfin, cette crème n'assèche pas la peau. Une fois rincée, la peau est douce, étonnament confortable.

Il est recommandé d'effectuer ce nettoyage 2 à 3 fois par semaine.
Pour ma part, ne sachant pas quand exactement je pourrais m'en racheter (oui, les temps sont durs, ce qui ne m'a pas empêché de craquer samedi dernier pour le vernis Black Pearl de Chanel, ahem... Une folie méritée ... ), je l'utilise plutôt une fois par semaine, 3 ou 4 jours après avoir utilisé mon Daily Resurfacer de Dermalogica.

Comme tous les produits Esthederm, la Crème Douce Désincrustante Osmoclean contient de l'Eau Cellulaire (mon amour ! ♥ ). Elle contient également un extrait de Boldo, une plante détoxifiante ( que vous connaissez si vous prenez des tisanes ou des ampoules pour le foie ! ) et antioxydante .

Je vous le disais donc déjà dans mon Top Ten, ce nettoyant est devenu un MUST HAVE de ma salle de bains ! 100% adopté !


Des bisous ! ♥



La Crème Douce Désincrustante est disponible chez Sephora, sur le site Internet d'Esthederm et chez les instituts agréés, au prix de 29,80€ les 75 ml.

Un immense merci à l'adorable Caroline ! ♥

19.1.11

J'ai testé: Perles de Peau à l'acide hyaluronique, Arkopharma

Maintenant que j'ai terminé cette cure depuis quelques semaines, il est peut-être temps de vous en parler, non ?

Fin novembre, je me suis dit qu'avec le froid qui arrivait par vagues massives, un petit boost côté hydratation de ma peau ne serait pas de trop.
Le 1er décembre, j'ai donc sagement entamé cette cure d'un mois.


Et pour être honnête, bien m'en a pris.

Les Perles de Peau, j'avais déjà testé la version "Eclat de Soleil", au mois de mai dernier. Et ma peau avait a-do-ré. J'étais donc curieuse de découvrir si la version à l'acide hyaluronique me conviendrait tout autant.

Prendre de l'acide hyaluronique par voie interne, l'idée est tentante. Mais j'étais également dubitative: est-ce que cela allait vraiment être bénéfique ?
Appliquer des soins formulés avec l'acide hyaluronique sur la peau, d'accord.

Bon, mais d'abord, l'acide hyaluronique, c'est quoi ?

C'est une molécule de la famille des sucres, naturellement présente dans la peau, et les articulations, aussi. C'est elle, entre autres, qui leur donne leur élasticité. En gros, c'est une molécule-éponge, qui retient énormément d'eau.
Appliquer de l'acide hyaluronique par voie cutanée aide à repulper la peau, à renouveler plus vite ses cellules, et à cicatriser plus rapidement.
Mais par voie interne, elle aide véritablement les cellules cutanées à rester hydratées.

Donc, c'est plutôt intéressant d'en prendre à la fois en complément alimentaire, et d'en appliquer sur la peau, avec des sérums et des crèmes enrichis.


Moi dans tout ça:

J'ai la peau déshydratée. Et en hiver, c'est pire !
Elle désquame, elle tiraille, c'est vraiment désagréable au possible.

L'effet de ces Perles de Peau s'est fait sentir au bout d'une petite dizaine de jours.
Déjà, je n'avais plus la peau du corps qui tiraillait après la douche. Au fil des jours, j'ai remarqué que je pouvais me passer de lait hydratant.
J'en mettais 2 à 3 fois par semaine tout au plus, alors que normalement, c'est une application quotidienne.

Côté visage, un vrai bonus au niveau du confort, du matin au soir. Ma peau a mieux résisté au froid mordant de l'extérieur. Mes pommettes ne se sont pas enflammées face au vent glacial.
Bref, j'ai affiché une peau hydratée et souple, en plein mois de décembre, du bonheur !

Tellement, que sur le moment, en pleine cure, je ne m'en rendais pas tellement compte ! Non, c'est quand j'ai arrêté que j'ai réalisé: depuis que je ne prends plus de Perles de Peau, ma peau boude ...
Ça y est, elle recommence à tirailler...
Et côté hydratation corporelle, il faut recommencer quotidiennement ...

Forcément, que je suis convaincue, donc ! Forcément que je referai une cure, de 2 ou 3 mois cette fois !

J'aurais envie de vous recommander ces Perles de Peau pour 2 occasions:
- au retour de vos vacances au soleil, quand vous avez bronzé et que votre peau doit se régénérer.
- et forcément, en hiver, quand le froid arrive, en décembre et janvier !

Alors, ça vous tente ?

Bisous bisous !
(oh c'est très Gossip Girl, ça... ^^ )

PS: Bienvenue à Nathalie, Strychnine Vox et Beautylicieuse, qui me font le grand plaisir de s'être inscrites sur la Minaudière ! Merci ! ♥

Les Perles de Peau à l'acide hyaluronique, Arkopharma (1 boîte = 1 mois de cure ) sont disponibles en pharmacies et parapharmacies, au prix moyen de 30€ environ.


Un immense merci à Céline !

12.1.11

J'ai lu: "Jean Paul Gaultier, Punk Sentimental"

Et j'ai A-DO-RE !!!

Voilà un livre que j'avais mis dans mon panier Amazon - je vous ai déjà dit que mon panier Amazon contenait plus de 200 articles ? En fait, c'est plus un pense-bête qu'un vrai panier, j'y mets tout ce qui m'intéresse, pour ne pas oublier les références.

Donc j'avais mis ce livre dans mon panier Amazon, après avoir regardé "The September Issue", au printemps dernier. J'avais alors eu une folle envie d'en connaître plus sur ce milieu obscur qu'est la mode à mes yeux. Et puis, les mois passant, j'avais relégué cette idée dans un coin de mon esprit.

C'était sans compter ma génialissime médiathèque, qui propose un catalogue incroyable de références.

Main basse sur le Gaultier donc.


Retour en arrière juste avant de vous commenter ce livre.

Je fais partie de cette "génération Gaultier".
J'ai regardé Eurotrash sur Arte ....
Les clichés des défilés ont accompagné mes années de jeune adolescente ....
Mon premier choc modesque fût "Le Cinquième Elément" dont j'ai adoré l'univers déjanté et les tenues improbables de Milla Jovovich et Chris Brown (d'ailleurs, je me rappelle y être allée spécifiquement parce que Gaultier en avait dessiné les costumes^^ ) ...
Le parfum Classique de JPG a accompagné mes années collège, porté par des copines de classe ...
Le Mâle fût un de mes premiers coups de foudre, au rayon des parfums pour homme (souvenez-vous, mon premier amour ...^^ ) ...
Ma première envie sérieuse de robe de mariée était inspirée de la robe Gaultier que portait Audrey Tautou à la remise des Césars en 2001, pour son rôle éponyme dans le film "Amélie Poulain" ...
J'ai tout de suite acheté Gaultier² à sa sortie en 2005 ...


Bref, où que je regarde dans mon passé, il y a du Jean Paul Gaultier.

A la limite, j'étais donc conditionnée pour m'intéresser tôt ou tard à son parcours.

Cette biographie a été écrite par la journaliste Elizabeth Gouslan, et pour ma part, j'ai tout de suite senti le poids des lettres françaises.
Dès les premières pages, le ton est donné: épithètes à foison, références aux classiques, à la culture et au folklore parisiens...
Je sais, j'ai beau avoir passé un bac littéraire, de l'eau a coulé sous les ponts depuis, et je confesse aujourd'hui préférer le style sans fioritures de mes ouvrages de nutrition... Ahem...


Donc, pendant le premier tiers du livre, franchement, la lecture a été pénible pour moi. Mais lorsque le récit amorce les années 80 et la fulgurante ascension de Gaultier dans le milieu guindé de la mode, alors là oui, j'ai vraiment embarqué.

Pour nous qui sommes "nées dedans" ( si comme moi, vous faites partie de la génération 80's, ou même 90's ... bon okay, j'accepte même les 70's et les 00's ^^ ), on a du mal à se rendre compte de l'influence qu'a pu avoir Jean Paul Gaultier sur l'évolution des moeurs, en proposant ses créations totalement décalées.
Et pourtant, c'est manifeste: les silhouettes hyper-féminines et agressives, le célébrissime bustier aux seins coniques que Madonna fit mondialement connaître grâce à sa tournée "Blond Ambition Tour", les hommes-objets, la démocratisation des tatouages et des piercings que JPG n'a pas hésité à montrer sur ses défilés, la récup' des objets du quotidien pour en faire de l'art, comme ses fameux bracelets-conserve ...
En un sens, les ballerines rock de la nouvelle collection printemps 2011 de Bourjois ont été rendues possibles par les créatures en tutu et Perfecto de Jean Paul Gaultier !


Avec lui, c'est la personnification des griffes de haute-couture: désormais on associe la marque et le styliste. Jean Paul Gaultier et son kilt-marinière-blond péroxydé, Chanel et son Lagerfeld au catogan-mitaines-éventail, etc....

J'ai littéralement dévoré cette biographie.
Les pages se tournaient, et je tombais "amoureuse" du personnage, j'avais de la peine pour lui dans les moments difficiles de sa vie (deuils, pertes... ), et la passion créatrice qui anime JPG devenait contagieuse !
J'ai découvert un Jean Paul Gaultier très humain, à la fois proche des gens et pourtant secret, puisqu'après tout, derrière cet air jovial qu'on lui connaît, c'est un grand timide !
Bon je l'avoue, le fait d'apprendre qu'il est Taureau, comme mon chéri, me l'a rendu encore plus sympathique, tant je peux visualiser cette personnalité organisée et travailleuse ! Okay, je n'étais pas très objective sur ce coup-là...


J'ai aimé découvrir que derrière le succès mondial de son célèbre Gaultier Classique, se cache les souvenirs du petit garçon qu'était Gaultier, et de son immense amour pour sa grand-mère maternelle, Mémé Garrabé.
Que dans ce célébrissime flacon-bustier, il y a un peu de la poudre de riz, de la lingerie qui fascinaient le petit Jean Paul,et des après-midi entières à regarder l'ORTF ensemble.

Je ne sais donc pas si je suis objective ou non, immergée que je suis depuis toujours dans l'univers de Jean Paul Gaultier, toujours conquise par ses diverses collections, ou si c'est parce que l'homme, réellement, dégage une sympathie incroyable.
Sans doute un peu des deux.


Elizabeth Gouslan arrive à le rendre terriblement attachant, et une fois passé les premières longueurs dont, à mon avis très personnel, souffrent les premiers chapitres, sans cesse tiraillés entre son enfance et le créateur qu'il va devenir, elle sait donner à son récit un rythme emballé.
J'ai eu du mal à lâcher le livre, et pourtant, je ne voulais pas le voir se terminer !

A mon sens, une lecture à faire pour toutes les passionnées de mode, indispensable pour les fans de Jean Paul Gaultier (si vous ne l'avez pas "encore" lu ! ^^ ).
C'est effectivement riche de références et d'anecdotes, et c'est très chaleureusement humain !

Oui, je l'avoue, je suis totalement conquise ... ♥

Bon, sur ce, je vous laisse ! Bonnes soldes à vous, faites de bonnes affaires !!! =D


Des bisous ! ♥


"Jean Paul Gaultier, punk sentimental" d'Elizabeth Gouslan, 313 pages, aux éditions Gasset, au prix de 19,86€, disponible sur Amazon.fr, Fnac.com et en librairies (et dans les bonnes médiathèques !!! =D ).

9.1.11

J'ai quand même trouvé le temps de faire un Bo-Bun ...

On est déjà dimanche ?!? Qui a fait défiler la semaine à toute allure ???

Franchement, je n'ai pas vu le temps passer.
J'ai lu des livres, j'ai beaucoup dessiné, j'ai beaucoup surfé, j'ai beaucoup lu et commenté vos blogs, j'ai cuisiné ...

Bon je vous l'avoue, j'ai pas eu le courage de ranger ...


Heu, ça, c'est le meuble dans lequel je range les produits beauté que j'utilise le plus souvent, et c'est le bazar complet: entre mes routines de soin qui changent, les nouveaux arrivés, tout est posé au petit bonheur la chance, et l'armoire aurait besoin d'un sérieux remaniement d'espace ... Et aussi que je lui achète une copine de rangement, également, à savoir, une autre armoire ...
Saint Dieu des cosmétiques, priez pour moi !

Non, sérieusement, j'ai la tête pleine d'idées ces derniers temps.
Je dois dire que l'arrivée de la nouvelle année a sur moi un effet extrêmement positif: fini le blues de décembre, je me sens pleine d'allant pour 2011 !!!

J'ai recommencé une petite cure de détox, dont je vous parlerai très bientôt: petits plats très sains, tisanes ... Je vous donnerai ma façon de faire, à moi !

Et sinon, plus que des produits de beauté ou du maquillage, en ce moment, je pense énormément à ma garde-robe, aux nouvelles envies de fringues que je peux avoir, quels basiques acheter, etc ...
Donc j'ai l'esprit rempli de vêtements, d'accessoires, de chaussures, etc...
Un peu comme si j'avais fait le tour du rayon beauté et que je m'attaquais maintenant au contenu de mon armoire, et surtout à ce que je porte !!!
N'y a-t-il que moi qui intellectualise tout à mort, ou vous êtes aussi dans le même cas ?

***

Je vous laisse avec ma dernière réussite culinaire, préparée pas plus tard qu'hier soir:


Un Bo-Bun façon Moïra, qui en a fait saliver plus d'une sur Facebook et Twitter, hier soir !!!

Je reconnais que ça n'était pas très détox, puisqu'en apéritif, nous l'avons accompagné de chips de crevettes et d'un Coca Zéro bien frais, mais mon Dieu, qu'est-ce que c'était bon !!!

Alors la recette m'a été réclamée à corps et à cri par Julie et Anne, je vous la livre donc:

Je précise que j'ai donc préparé ce plat pour mon chéri et moi, mais c'était ultra-copieux, je dirais donc que c'est un plat pour 2 affamés ou 4 petits estomacs !

Les brochettes de poulet au sésame et au miel:

Il vous faut:
- 2 blancs de poulet crus
- des pics à brochette
- du miel liquide, n'importe lequel ! (moi, j'avais du miel de fleur d'oranger, ça a très bien fait l'affaire ! )
- des graines de sésame non grillées
- un peu de sauce soja, de sucre, et de jus de citron

Découpez les blancs de poulet en petits dés et faites-les mariner plus d'une heure (plus longtemps, si possible ! ) dans un mélange de sauce soja, de sucre et de jus de citron, additionné d'eau.
Piquez les dés marinés sur les pics en bois, posez les brochettes sur du papier sulfurisé dans votre four préchauffé (aucune idée de la température, mon four va de 1 à 3, c'était sur 2 !!! ). Couvrez-les de miel et saupoudrez-les de graines de sésame.
Laissez cuire 20 minutes, et si vous avez la chance d'avoir un grill, passez-les 5 minutes au grill.
Moi, n'ayant pas de grill, j'ai doré mes brochettes à la poêle, dans un peu d'huile de colza.

Pour le Bo-Bun:

Il vous faut:
- des coeurs de laitue
- 2 carottes que vous pouvez raper
- des germes de soja
- des vermicelles de riz
- 4 nems (j'avais pris ceux au porc)
- des cacahuètes non salées (je n'en ai pas trouvé, j'ai donc pris des noix de cajou )
- de la menthe fraîche
- de la sauce nuoc-mâm


Donc, on rape les carottes.
On concasse les cacahuètes ou les noix de cajou (c'est super bon, les noix de cajou ! ).(le blender, c'est magique, pour concasser ! )
On égoutte les germes de soja.
Découpez les coeurs de laitue en lanières, et disposez-les sur 2 assiettes.
Ajoutez les carottes rapées et les germes de soja.
Ciselez la menthe fraîche et parsemez-la sur les 2 assiettes.
Faites cuire 3 à 4 minutes les vermicelles de riz dans une casserole d'eau portée à ébullition, égouttez bien et disposez-les en "nid", tout du moins, on essaye ! sur les salades composées.
Versez un peu de sauce nuoc-mâm sur le tout et saupoudrez de cacahuètes/noix de cajou concassées.

Pendant que vous préparez tout cela, 10 minutes avant la fin de la cuisson des brochettes au four, ajoutez les nems. Tournez-les 1 fois.
Une fois cuits, j'ai choisi de les couper en deux pour les présenter, avec une coupelle de sauce nuoc-mâm à côté !
Et voilà !!!

(Vivement que j'en refasse, c'était super bon! )

Bon je vous dis à très bientôt, les filles !!! (si un garçon me lit, qu'il se manifeste ! )


Des bisous ! ♥


PS: je souhaite la bienvenue à Sakina, et Blanche Neige, qui viennent de s'inscrire sur la Minaudière ! Merci les filles, vous assurez ! =D

3.1.11

I ♥ Super Rich Repair, de Dermalogica !

Alors, le weekend a-t-il été reposant pour vous ? Je l'espère, en tout cas.
Je vous propose d'aborder la toute première semaine de l'année en douceur, en vous présentant ma crème visage du moment, mon coup de coeur, mon sauveur !

Il s'agit de la Super Rich Repair de Dermalogica, un soin spécialement formulé pour nourrir et hydrater les peaux sèches et assoiffées par ce (grand) froid hivernal. Et en plus, elle fait partie de la gamme AGE Smart, donc elle prévient et lutte contre les signes de l'âge. Du tout bon, je dis !


Allez, comme à mon habitude ici, je décortique la recette de cette super crème avec vous.

Qu'y a-t-il donc dedans, qui fasse tant de bien à notre peau ?

Des ingrédients au nom compliqué, comme le Madécassoside, un extrait de Centella Asiatica (plante de Madagascar, c'est exotique, mmh ? ), qui aide en quelque sorte la peau à capter l'hydratation, et à la conserver, en jouant sur les aquaporines, ces minuscules vaisseaux autour de chaque cellule, dédiés à cet usage. Ce faisant, cet actif aide à réduire et combattre l'inflammation de l'épiderme. Adieu joues rouges !

Est également présent un Isoflavonoïde de soja actif. Ah, un mot qui comporte "...flavonoïde", on a donc à faire à un antioxydant, mesdemoiselles !
Ce phytoestrogène, en plus de protéger la peau des dommages causés par l'exposition aux UV, "stimule la production de collagène et la production d'acide hyaluronique", comme mentionné dans la description de Super Rich Repair.
On ne peut pas faire plus clair !

Enfin, la présence d'Avoine Colloïdal, d'Oxyde de Zinc et d'Avoine pour apaiser et soulager les peaux les plus sèches. Là encore, l'avoine, et son extrait, permet à la peau d'augmenter son hydratation naturelle, et réduit par là même toutes les irritations possibles.
L'oxyde de zinc a des propriétés purifiantes et antiseptiques et est employé par exemple dans les soins pour peaux eczémateuses, afin de les soulager.

Tout dans Super Rich Repair est donc mis en oeuvre pour dorloter les peaux les plus sèches et les plus sensibles, alors que l'hiver commence à sévir ! 



Personnellement, c'est sur les conseils avisés de Marion que j'ai commencé à l'utiliser, fin novembre.
Je connais ma peau, elle est déjà déshydratée toute l'année, mais alors en hiver, c'est carrément douloureux !
Je n'hésite donc jamais à passer à des formules costauds côté hydratation.

Fin novembre donc, lorsque j'ai reçu Super Rich Repair, à la première application, j'ai tout de même eu un doute ... La crème qui sortait du flacon-pompe était très onctueuse, très nourrissante, et l'espace d'un instant, je me suis demandé si je n'avais pas pris un produit trop riche (j'ai la peau déshydratée mais pas hyper sèche non plus ).

Doute...

Parce que la texture me rappelait celle de la crème corps et visage Emolliente, d'Uriage, une très bonne crème à fortiori, très riche, à l'huile de pépins de raisin. J'avais dû utiliser Emolliente, il y a plusieurs années, à bout d'arguments cosmétiques, pour calmer ma peau, devenue hystérique et surtout toute sensibilisée et rouge, alors que j'avais voulu tester un programme de soins "tout bio" (plus jamais ! ).
Emolliente avait réussi à redresser tout ça, mais alors, je ne vous raconte pas à quel point elle me "graissait" la peau: 12h après application, je brillais encore comme une luciole....

Donc me voilà prise d'un gros doute en appliquant pour la première fois Super Rich Repair sur mon visage.
Seulement mes amies, on parle de Dermalogica là.
Et Dermalogica sait faire des crèmes qui parlent immédiatement à notre peau ! Résultat, en 5 minutes, même pas, j'affichais une mine superbe, pas de rougeurs, et ma peau était vraiment confortable, nourrie, hydratée et comme repulpée de l'intérieur !
Et surtout, aucune brillance, ma peau avait absolument tout bu !

Oui, parce que le lendemain, c'est là que les grands froids ont commencé, rappelez-vous !
Moi je me suis réveillée sous la neige. J'étais chez mes parents, et j'avais également emporté une autre crème dans mes bagages, moins nourrissante. Eh bien, toute la journée, alors que je bravais le froid et le vent, j'ai regretté de n'avoir pas mis ma Super Rich Repair le matin même.

Parce que le petit plus de Super Rich Repair, c'est qu'elle protège la peau du vent d'hiver !!! Testé et constaté par moi-même dans ma Moselle enneigée !

Voilà, je voulais vous parler de ma crème chérie, de mon cocon de douceur, et je me suis encore emportée, toute amoureuse que je suis de cette marque de dingue !


Bon début de semaine, les chéries !!!


PS: Bienvenue à Myriam68 et Julia qui viennent de s'inscrire sur ma Minaudière ! Je vous remercie du fond du coeur, les filles !!! ♥

Super Rich Repair est disponible en flacon de 50ml, au prix de 95€, sur le site Internet de Dermalogica, et dans les instituts distributeurs agréés.


Mille mercis à Marion, qui m'a transmis le virus! ♥

1.1.11

Bienvenue en 2011 !

Bonne et belle année à vous tous, copains et copines, lecteurs et lectrices !!!

Nous sommes donc le 1.1.11 et c'est une bien jolie date, non ?

Que 2011 vous soit agréable, pleine d'amour, entourés des gens que vous aimez, et je vous souhaite de vivre beaucoup de fabuleux moments !!!
Evidemment, en bonne beauty-addict, je vous souhaite également de pouvoir acheter plein de soins, du maquillage, de faire de belles découvertes et de prendre toujours plus soin de vous !


J'espère que pour la plupart d'entre vous, vous avez bien réveillonné et que le réveil aujourd'hui n'est pas trop difficile ! Bon de toute façon, on a tout un weekend pour se remettre des excès divers, donc au programme, on boit beaucoup d'eau, on mange léger, et si possible, on se fait des soins visage pour être à peu près frais lundi matin !

Pour ma part, comme je le disais hier, cela a été un "réveillon" très calme ! Comme une bêtouille, je ne m'y suis pas prise à l'avance, et résultat, hier soir, j'ai eu une soudaine et irrésistible envie de sushis, sauf que ... ben forcément, le restaurant était fermé !!!

Peu importe, je me "vengerai" au mois de janvier, je compte bien les manger, mes sushis, moi !!!

Allez, je prends une autre résolution futile en ce premier jour de l'an: ce mois-ci, je vais m'acheter des vernis à ongles !
Sephora a sorti de nouvelles teintes, que vous pouvez voir ici, et j'ai bien envie de redonner une chance à leurs vernis, après avoir passé plus d'une année abonnée à China Glaze, OPI ou Essie. Ne soyons pas sectaires !!!

En tout cas, je me sens plutôt légère aujourd'hui, pleine d'allant pour cette nouvelle année, et c'est assez sympa !

Prenez soin de vous, reposez-vous si besoin !


Des bisous ! ♥


PS: Bienvenue à M'Gaidi, qui vient de s'abonner à la Minaudière ! Merci beaucoup ! =D