16.6.11

David Servan Schreiber, mon héros.

Ce matin, j'apprends que l'une de mes "idoles", en matière de nutrition, de gestion de sa santé, David Servan Schreiber, souffre à nouveau d'une aggravation du cancer du cerveau, qu'il combat courageusement depuis 20 ans.

(Édition du 16 juin 2011 du Nouvel Obs )

Je ne peux pas expliquer à quel point cette nouvelle me bouleverse et me rend triste.

J'ai énormément d'admiration pour cet homme, extrêmement intelligent, avant-gardiste en France, qui a apporté à la France une manière de mieux gérer sa santé, de ne plus se sentir coupable d'être dépressif par exemple, et de se prendre en main, d'une autre manière (toujours en accord avec les médecins et les traitements prescrits par ceux-ci ).

Et je réalise encore plus ce matin, la chance que j'ai eue, de pouvoir voir cet homme en "vrai", lors d'une conférence à Metz, en mars 2009.
Une conférence basée sur la relation entre le cancer, l'alimentation industrielle actuelle que l'on ne peut presque pas éviter de consommer aujourd'hui, et également comment mieux prendre soin de soi-même.
Bien sûr, David Servan Schreiber défendait également son livre "Anticancer", dont j'ai parlé dans ce billet.

(tiens, le tout petit livre poche, sur la gauche, là, c'est le mien !!! ^^ Je découvre ça ! )

Il me semble également avoir parlé de cette "rencontre", ici, qui m'avait vue aussi excitée et enthousiaste que si j'allais voir ma rockstar préférée.

Mais non, David Servan Schreiber est neuropsychiatre, et il en a vu des choses: vivre, étudier et faire de la recherche aux Etats-Unis, dans l'université de Pittsburgh, entre autres ...

Bref, cette nouvelle me touche profondément, parce que j'ai de l'admiration pour lui, je l'aime bien. Ces prochains temps me verront donc penser souvent à lui, et le remercier, silencieusement, d'être l'une des grandes inspirations de ma vie.

Prenez bien soin de vous, M. Servan Schreiber.